pierre tombaleObtenez un devis gratuit pour la création et la pose de pierres tombales musulmanes

Aujourd’hui, 80% des musulmans enterrent leur proche dans leur pays d’origine. Ils effectuent donc un rapatriement depuis la France. En effet, la loi française n’autorise pas toutes les pratiques recommandées par l’Islam.

En France, il existe tout de même de nombreux carrés musulmans dans les cimetières qui permettent aux musulmans d’être enterrés au plus proche de ce que dicte l’Islam.

Dans ces carrés, les pierres tombales musulmanes sont orientées vers La Mecque. La différence avec les autres monuments funéraires sont qu’elles ne possèdent pas de tombale, c’est à dire la partie horizontale qui recouvre la sépulture. Sur la stèle, on retrouve souvent le croissant et un verset du Coran.

Certaines agences de pompes funèbres ou marbrerie commercialisent des plaques funéraires spéciales pour les défunts de religion musulmane.

Comment, selon l’Islam, les musulmans doivent être enterrés ?

  • en pleine terre, sans cercueil, ce dernier ne servant que pour la marche funéraire de la mosquée au cimetière :
  • interdiction de faire une autopsie (sauf pour raison légale) par respect pour la dépouille mortelle
  • il n’y a pas de tombale (pièce de marbre horizontale qui recouvre la sépulture) qui doit recouvrir le corps
  • l’orientation de la tombe est vers La Mecque
  • le défunt doit être inhumé le jour même de son décès

Cependant, les jeunes Français préfèrent enterrer leurs proches dans le pays où ils sont nés et où ils ont leurs racines. Quels sont alors les variantes qu’entraînent la loi française ?

  • l’interdiction de mettre un corps en pleine terre donc on utilise un cercueil en bois fin
  • la France impose un délai de 24 heures avant d’inhumer un corps

tombe-musulmaneModèles de tombes musulmanes

Les monuments musulmans se démarquent par leur plus petite taille et par leur stèle principalement sous forme arrondie. Le bout pointu rappelle la coupole d’une mosquée. La stèle n’est pas obligatoire mais elle permet par exemple de graver un croissant musulman, les civilités du défunt ou un verset du Coran.

La tombe musulmane doit avant tout être simple c’est à dire sans exubérance. Afin de cacher la terre apparente, il est aussi possible de la recouvrir de petits cailloux blancs. Cela rend l’ensemble plus harmonieux.

Voir tous les modèles