Le columbarium est un espace du cimetière réservé au dépôt d’urnes funéraires suite à une crémation. Contrairement aux sépultures traditionnelles, ils sont construits hors-sol. Découvrez le fonctionnement et les tarifs des columbariums.

Composition

Construit sous formes de cases vitrées aussi appelées « niches », le columbarium permet d’accueillir collectivement des urnes funéraires suite à une crémation.

Chaque case peut comporter une ou plusieurs urnes funéraires (maximum 4 urnes).

Que peut-on ajouter dans une case afin de rendre hommage ?

Une plaque fixée sur la porte

Elle mentionne le nom, le prénom et les dates de naissance et de décès.

En savoir plus sur la gravure.

Une photo du défunt

Elle peut également être déposée dans la case afin de lui rendre hommage.

En savoir plus

Des fleurs

Elles peuvent être déposées comme pour les monuments funéraires.

Boutique de fleurs ici.

Attention Pour les communes de moins de 2000 habitants, il n’y a pas d’obligation de construction de columbarium. La crémation étant proche des 30% en France, la plupart des cimetières français en mettent un à disposition des familles. Si ce n’est pas le cas il ne faut pas hésiter à faire la demande auprès de la mairie concernée.

Concession

Tout comme pour une pierre tombale, le columbarium nécessite l’achat d’une concession funéraire.

Les durées de concession sont généralement de :

  • 15 ans
  • OU
  • 30 ans
  • OU
  • 50 ans

Tarifs pratiqués

Le prix d’un columbarium varie bien entendu en fonction du cimetière et de la commune concernée.

Pour un columbarium avec une concession de 15 ans

400 € 600 €

A savoir

C’est la mairie qui est en charge de l’entretien des columbariums (d’où le prix élevé des concessions).

Pour un columbarium avec une concession de 30 ans

600 € 800 €

Les autres alternatives à la mise en columbarium sont :

  • l’inhumation de l’urne dans la sépulture
  • la dispersion des cendres