Dans les cimetières de la ville, une vingtaine de pierres tombales sont dérobées tous les mois malgré les gardiens et des alarmes se déclenchant dès qu’un visiteur accéde aux cimetières durant les heures de fermeture.

Face à ce constat et à la détresse des familles qui voient ce vol comme une atteinte à l’intégrité du défunt, la mairie a décidé de passer un accord avec une société de sécurité privée afin d’équiper les pierres tombales et les ornements funéraires d’une puce qui, en cas de déplacement de l’objet, alerte immédiatement la famille via un sms et déclenche une alarme.

La puce embarque également pour fonction la géolocalisation, ainsi il sera possible de suivre la pierre tombale à la trace une fois que celle-ci est déplacée.

Ce système, conçu par Memorial Alert, société sud-africaine qui en a déposé le brevet, est totalement inédit. Son directeur souligne que l’Afrique du Sud n’est pas le seul pays concerné par ces vols.

Il faut rappeler qu’en France, tous les jours des cimetières sont victimes de dégradations, profanations, et vols d’articles funéraires : fleurs, vases, plaques, …