Obtenez gratuitement un ou plusieurs devis pour des travaux d’exhumation L’exhumation est l’action d’enlever un corps d’une sépulture. C’est une opération particulière et parfois difficile à effectuer notamment en pleine terre du fait que sur certains terrains humides, le corps du défunt peut être conservé pendant de longues années.

Qui effectue cet acte ?

Ce sont les opérateurs funéraires ou les marbriers qui sont en charge d’effecteur l’exhumation. Logiquement il ne reste du corps que les ossements, le marbrier ouvre le capot du cercueil et les récupère afin de les placer dans un reliquaire (un coffret).

Il se peut que quelques fois, le corps ne soit pas entièrement réduit. C’est dans cette situation que l’exhumation est plus délicate. Chaque exhumation est donc particulière. Si le corps n’est pas complètement réduit, il y a la possibilité de prendre le cercueil et le mettre dans une housse de manière à le rendre tout de suite étanche.

Que deviennent les ossements ?

Deux possibilités s’offrent à la famille, les transférer et les inhumer dans un autre cimetière ou bien procéder à une crémation. Les cendres pouvant ensuite être déposées dans une urne elle-même inhumée dans une sépulture ou placée dans un columbarium. Autre alternative : disperser les cendres dans un jardin du souvenir.

Quelles démarches ?

Pour les démarches d’exhumation et de réduction, il faut en faire la demande auprès de la commune du lieu d’exhumation, les délais sont généralement assez longs. A paris, c’est le préfet de Police qui délivre l’autorisation d’exhumer et il faut parfois compter par exemple 3-4 mois. Lorsque ce sont des cimetières communaux qui sont concernés par ce type de demande, les délais sont plus courts.

C’est au parent le plus proche (conjoint puis enfants, mère, père etc.) d’en faire la demande en fournissant les documents suivants : carte d’identité, justificatif de domicile

A savoirLes exhumations sont toujours effectuées avant 9h du matin en présence d’un garde-champêtre ou d’un fonctionnaire de police. Elles sont aussi réglementées par le CGCT (code général des collectivités territoriales)