Suite à une crémation, la famille peut décider de déposer l’urne directement dans un monument cinéraire accompagné de fleurs de deuil. C’est une alternative au dépôt en columbarium ou encore à la dispersion des cendres.

Prévus pour accueillir les urnes funéraires, les monuments cinéraires sont de plus petite taille que les monuments funéraires classiques. Ils permettent ainsi de rendre hommage au défunt et d’avoir un lieu sur lequel on peut se recueillir. Il est également possible de réaliser une gravure sur la pierre tombale afin de mentionner un texte ou tout simplement les noms et prénoms du défunt.

On peut soit déposer l’urne sur le dessus du monument sur ce qu’on appelle des « cases urnes ». Les cases, qui mesurent environ 50cm par 50cm, permettent ainsi d’accueillir l’urne à l’intérieur. L’autre solution est de creuser et de déposer l’urne directement dans la terre ou dans le caveau.

Le monument cinéraire qui accueille l’urne est souvent appelé « cavurne » du fait que ce soit un petit caveau individuel. Comme lors d’une inhumation classique en caveau, la « cavurne » permet de protéger l’urne contre l’humidité. La pierre tombale permettant de personnaliser l’emplacement à l’image du défunt.

Posez-nous une question

Tout comme pour les monuments funéraires, ils peuvent être classiques ou originaux. Différentes formes sont alors possibles : une colonne, un cœur ou tout autre élément à l’image du défunt. La famille est aussi libre de choisir la matière du monument cinéraire (granit ou pierre), sa couleur (noir, rose, etc.) et ses ornements (plaque funéraire).