En mars derniers, en Autriche, la pierre tombale des parents d’Hitler a été retirée du cimetière de Leonding pour éviter les rassemblements néo-nazis.

Cette décision a été prise par le propriétaire de la concession après qu’une parente éloignée d’Alois Hitler, le père du dictateur, ait déclaré au maire de la ville que « si la sépulture n’était pas visitée en permanence, des choses s’y produisent de temps en temps » selon ses explications.

Parmi les choses qui l’ont gênées, par exemple en automne dernier, des symboles nazis avaient été déposés sur la tombe des parents d’Hitler. Et en 2009, un incendie y a été instauré durant la célébration du 120e anniversaire de la naissance de l’ancien dictateur.

Cette prise de décision a été renforcée par les plaintes de certains habitants du village en rapportant qu’ils voient souvent débarquer des cars de touristes venant dans l’unique but de se rendre sur la sépulture. Ce lieu était donc devenu un lieu privilégié pour les touristes néo-nazis.

L’année dernière un certain nombre de personnes s’y étaient rendues et y avaient déposé un vase portant l’inscription « inoubliables », avec le sigle des SS.

La situation de ce lieu est devenue intolérable pour le Père Kurt Pittertschatscher, le curé local.