Le colombarium est un monument funéraire destiné à recevoir les cendres d’un défunt. De plus en plus de familles demandant une crémation pour leurs proches, la majorité des cimetières disposent aujourd’hui d’un colombarium. A partir du 21 décembre 2012, tous les cimetières des communes comptant plus de 2 000 habitants devront, par obligation légale, en proposer un aux familles.

Les colombariums, dits « monuments cinéraires », sont construits hors-sol. Un colombarium reçoit les cendres de plusieurs défunts : il est dit « multiconcessionnel ». C’est un monument constitué de plusieurs cases individuelles.

Les familles peuvent choisir de déposer les cendres du défunt dans le monument collectif, ou de demander un colombarium individuel, qui est juste une case individuelle posée au sol. Cependant tous les cimetières ne possèdent pas de colombarium individuel. Les familles peuvent aussi demander une concession cinéraire, qui sera aussi individuelle : sur une carré de terrain sera implantée une cavurne, sorte de caveau pouvant accueillir plusieurs urnes, et un monument familial pourra être installé.

 

Le colombarium, comme pour une pierre tombale, nécessite l’achat d’une concession funéraire. Les durées de concession sont de 15 ans, 30 ans, 50 ans ou perpétuelle ; il faut s’adresser à la mairie de la commune dont dépend le cimetière, car la plupart des concessions sont limitées dans le temps (de 30 à 50 ans généralement). Le prix indicatif d’une concession de 30 ans est entre 600 et 800€.

Une case du colombarium peut contenir jusqu’à 4 urnes. Sur la porte de la case, une plaque est déposée. Y sont gravés les noms et prénoms, date de naissance et de décès du défunt. Les plaques peuvent être personnalisées comme les pierres tombales.

 

La cavurne, monument cinéraire individuel, est un petit caveau cinéraire disposé en terre dans lequel on peut placer plusieurs urnes. La dalle peut affleurer au sol, ou être légèrement enfoncée pour laisser place à un aménagement selon le choix des familles : petit monument, aménagement floral, ou même un arbre. Avec la cavurne, les familles disposent d’un lieu de recueillement privé.