Une nécropole contenant 600 squelettes a été mise au jour à Monchy-Lagache dans la Somme. Les squelettes étaient à 1m50 de profondeur.

Des archéologues ont découvert quelques six cents corps dans une nécropole datant de l’époque mérovingienne, entre les VIème et VIIIème siècle, dans le village de Monchy-Lagache. C’est l’Inrap (Institut National de recherches archéologiques préventives) qui a annoncé la nouvelle.

Une découverte dans le cadre d’un diagnostic archéologique

La préfecture de la Somme avait demandé un diagnostic archéologique avant la construction d’une école dans le village.

Richard Rogier, le directeur adjoint scientifique et technique de l’Inrap et responsable pour la région Picardie, a confirmé une information du quotidien régional Le Courrier Picard : « A l’occasion des sondages, on a découvert un cimetière inédit ». Il a précisé que la nécropole pouvait contenir six cents voire huit cents corps au minimum, en extrapolant un peu, dans la mesure où, en juillet, les archéologues avaient fouillé 12 % de la surface, ce qui leur avait permis de déterrer quatre dépouilles.

Des sépultures intactes

Il pourrait s’agir de la population d’un village entier au vu du nombre de corps et de la présence de sépulture d’enfants. Les squelettes ainsi retrouvés sont disposés à environ 1m50 de profondeur, en dehors de la portée des détecteurs de métaux classiques, ce qui fait dire à Richard Rougier qu’on « On peut imaginer que les tombes sont particulièrement bien conservées, on n’a vu aucune trace de pillage. »

La région picarde est dotée de très nombreux sites archéologiques, et son patrimoine enfoui est très important. Ainsi, en 2014, l’on a découvert à Amiens, une statuette de craie datant du paléolithique représentant une figure féminine.